Archives pour la catégorie concerts

MARCUS MILLER Tour

about1

Pour sa soirée d’ouverture le 16 novembre, le Monte-Carlo Jazz Festival 2017 a choisi un monument de la musique, fidèle à la scène de l’Opéra Garnier : Marcus Miller qui présentera des extraits de son tout nouvel album à paraître début 2018 ( Blue Note/Universal). Marcus Miller, récompensé par 2 Grammy Awards® en 2010, par une Victoire du Jazz pour l’ensemble de sa carrière en France, par l’Edison Award for Lifetime Achievement in Jazz en 2013, également nommé Artiste de l’Unesco pour la Paix en 2013, porte parole du projet La Route de l’Esclave, est non seulement un bassiste unique, un musicien multi-instrumentiste hors du commun, mais aussi un compositeur et un producteur doué d’un talent exceptionnel. Ses nombreuses collaborations avec les plus grands : Miles Davis, Eric Clapton, George Benson, Aretha Franklin, Brian Ferry, Wayne Shorter, Herbie Hancock ou Carlos Santana pour n’en citer que quelques-uns, ont façonnées son environnement musical. Chaque apparition sur scène de Marcus Miller avec de jeunes musiciens talentueux, est un événement dans un univers qui se situe entre le Funk, la Soul et le Jazz d’aujourd’hui…. Pour le plus grand plaisir du public, l’artiste reviendra se produire à l’Opéra Garnier Monte-Carlo dans le cadre du Monte-Carlo Jazz Festival 2017, pour faire découvrir en avant-première des extraits de son nouvel Opus (Blue Note/Universal) et comme chaque fois, Marcus Miller va tous nous surprendre.

Continuer la lecture de MARCUS MILLER Tour 

uzeb le retour !

15181214_782722101866093_335679949153717562_nEnfin, UZEB ANNONCE SA TOURNÉE REUNION

Le groupe québécois UZEB, figure mythique du jazz fusion fait son grand retour après 25 ans d’absence !

UZEB : 4 lettres qui résonnent toujours à l’oreille du public, et ce, depuis les années 80 comme une référence mondiale de la scène jazz fusion.

Il y a quelques mois, le guitariste Michel Cusson, le bassiste Alain Caron et le batteur Paul Brochu se retrouvent pour une rencontre amicale. L’alchimie opère de nouveau immédiatement entre eux et rapidement, ils se réunissent dans un local de répétition : UZEB EST DE RETOUR !

Le phénomène UZEB c’est plus de 500 000 albums vendus, près de 1000 concerts à travers le monde, une sonorité incroyable, une maitrise instrumentale absolue qui propulse le groupe à l’avant-garde de la recherche et la subtilité musicale.

Comptant de nombreuses distinctions internationales dont 9 trophées Félix, UZEB a remporté à deux reprises celui du groupe de l’année (1984 et 1989).

C’est en 1992 que le groupe avait annoncé son retrait, en plein succès, peu de temps après un spectacle mémorable au Festival de Jazz de Montréal devant plus de 96 000 personnes.

Aujourd’hui, forts de leurs expériences respectives, Michel, Alain et Paul ont le même objectif: offrir une performance musicale de haut niveau en utilisant la fine pointe de la techno- logie qui les a toujours définis.

Voilà une chance unique pour tous ceux qui ont suivi le groupe et pour ceux qui rêvaient de les voir un jour sur scène, car UZEB envisage son retour à partir de l’été prochain donc surtout à ne pas manquer !

conférence-concert « jaco pastorius » grooves et tourbillons

Cette conference musicale tout public du musicien au mélomane, atypique et singulière, dévoilera au fil de nombreux extraits musicaux clefs et d’exemples illustrés basse en main (en solo ou duo avec le batteur François Laizeau), les innovations du génial bassiste Jaco Pastorius (1951-1987)

annonce-conf

« …Rencontre avec un homme rare, passionné, passionnant, d’une immense érudition. Monsieur Monino nous a fait remonter le temps, basse en main pour pénétrer au cœur de cette météorite dans le ciel musical des années 80, l’extraordinaire Jaco Pastorius. Deux heures de bonheur, de virtuosité et de pédagogie, à décortiquer l’essence de l ‘inspiration du maître. Entre le bop de Parker, le RnB , le latin et le funky. musiciens et profanes en sortirent bouleversés et heureux. Merci, Frédéric!  » Christophe Capelier – Programmateur à la Maison des Savoirs

« …On admirera la précocité de l’instrumentiste, pétri de jazz, de funk et de rhythm and blues ; on suivra ses premières aventures, on verra éclore son talent qui s’épanouit dans une palette colorée, où se fondent ses influences et ses amours musicales, de Jean-Sébastien Bach aux Beatles en passant par Charlie Parker. Quant au bassiste qui joue sur un instrument sans frettes, ce qui accentue encore son expressivité vocale, il continue d’innover, multipliant les effets de manière toujours musicale… » Arnaud Merlin – Producteur et journaliste à France Musique.

Frédéric Monino nous parlent et nous explique basse en main les innovations musicales de Jaco pastorius dans Le Matin des Musiciens » sur France Musique. Écouter l’émission :  

 «  On privilégiera ce matin le musicien, sans pour autant occulter l’homme, ses fulgurances et ses faiblesses ; on admirera la précocité de l’instrumentiste, pétri de jazz, de funk et de rhythm and blues, prodige de ces musiques puissamment rythmiques ; on suivra ses premières aventures, aux côtés de son camarade Pat Metheny ; on verra éclore son talent dans un premier album éponyme, avant de le retrouver aux avant-postes du plus grand groupe de l’époque, Weather Report. Au sortir de cette splendide épopée où il fait jeu égal avec le claviériste Joe Zawinul et le saxophoniste Wayne Shorter, Pastorius se lance dans un autre défi, celui du big band : Word of Mouth vivra deux vies en parallèle, en studio et sur scène, stupéfiant son auditoire par la richesse d’invention de son concepteur. Et pour nous guider dans ce corpus météorique et flamboyant, j’ai le plaisir de recevoir ce matin le bassiste Frédéric Monino, qui connaît parfaitement l’œuvre de Jaco Pastorius, et le batteur François Laizeau, qui partage avec lui l’amour et la science de ce répertoire.»  Arnaud Merlin

 

 Chez

 

 

 

Frédéric monino around jaco

Fred-Monino-e1399569165320Le bassiste virtuose Frédéric Monino met à nu son amour et son respect pour Jaco Pastorius qui fut le premier bassiste à révolutionner la guitare basse pour en faire un instrument soliste. Il lui rend un hommage plein de délicatesse, qu’il a su marquer de sa propre touche, en s’accompagnant de trois personnalités musicales exceptionnelles : le vibraphoniste Franck Tortiller, le batteur François Laizeau et l’harmoniciste Olivier Ker Ourio.